Enter your keyword

Sommeil bébé 7 mois, quels sont les changements

Sommeil bébé 7 mois, quels sont les changements

Sommeil bébé 7 mois, quels sont les changements

Sommeil bébé 7 mois, à quoi s’attendre ? 

Sommeil bébé 7 mois, qu’est-ce qui change ? À 7 mois, les bébés peuvent dormir pendant de longues périodes la nuit. En effet, les bébés de 7 mois, ont besoin de dormir de manière ininterrompue pendant 11 à 12 heures la nuit. Si votre tout-petit se met debout dans son lit, il est temps de retirer tout ce qui pourrait être accessible pour lui autour de son lit, pour assurer sa sécurité. C’est également le moment de baisser son lit, si ça n’est pas déjà fait. Et ne soyez pas surpris si il reste debout et veut que vous l’aidiez à se remettre assis. Entraînez-le à descendre de la position debout pendant la journée et laissez-le travailler pendant la nuit.

 

sommeil-bebe-7-mois

 

ROUTINE DE SOMMEIL d’un bébé de 7 mois

 

Gardez les choses cohérentes ! Au fur et à mesure que votre bébé grandit, vous pouvez certainement modifier certaines activités pour vous assurer qu’elles soient adaptées à son âge (par exemple, ajouter une chanson interactive calme ou changer le livre du coucher), mais gardez la même routine générale du coucher. Comme lorsque votre bébé était plus jeune, assurez-vous que sa routine comprend un temps de soin, un temps de remplissage du réservoir affectif (attention à lui et câlins) et un temps d’alimentation. Pour finir, essayez de l’aider à s’endormir de façon autonome à l’heure du coucher.

 

Sommeil bébé 7 mois, comment s’endormir rapidement ?

 

À mesure que votre tout-petit grandit et devient plus conscient de son environnement, il peut être un peu plus difficile de l’aider à s’endormir par lui-même. La cohérence est la clé. Si il a du mal avec ce changement de stratégie de sommeil, vous pouvez adopter l’une des deux approches suivantes.

  • Vous pouvez mettre fin à la routine en le déposant dans son berceau, en quittant la pièce et en revenant aussi souvent que vous le souhaitez pour l’accompagner si il vous appelle. Lorsque vous allez le voir, vous pouvez lui parler de manière douce et rassurante en lui disant par exemple : «Bonne nuit, je t’aime», puis partir et revenir autant de fois que vous le souhaitez jusqu’à ce qu’il s’endorme.

 

  • Si vous souhaitez l’accompagner au plus proche de ses émotions, vous pouvez passer quelques nuits à mettre fin à sa routine en le déposant dans son lit puis en le tapotant jusqu’à ce qu’il s’endorme. Les quelques nuits suivantes, vous pouvez rester dans la pièce/l’embrasure de la porte jusqu’à ce qu’il s’endorme en l’accompagnant de paroles douces et assurées, puis les nuits suivantes en le laissant dans sa chambre, mais en y retournant au besoin.

L’une ou l’autre approche nécessitera de la cohérence et de la pratique.

Si le faire s’endormir seul (tout seul) n’est pas un objectif pour vous et votre famille, ne vous inquiétez pas. Certains bébés peuvent dormir toute la nuit sans avoir besoin de stratégies autonomes au coucher. D’autres bébés peuvent dormir plus longtemps après avoir simplement déplacé l’alimentation du coucher au début de la routine du coucher (ou avant la routine). Si vous commencez à avoir des problèmes avec les réveils nocturnes, le fait de changer ses modes d’endormissement et de lui permettre de découvrir qu’il est en mesure d’être autonome fera généralement l’affaire pour l’aider à dormir plus longtemps pendant la nuit. N’oubliez pas que le sommeil est une fonction innée, votre enfant sait dormir, cela ne s’apprend pas.

Afin de mieux comprendre ce qui se passe durant le sommeil de votre enfant, je vous encourage à écouter notre podcast « A llo Fée Dodo », disponible également sur youtube.

Entre 6 et 11 mois, votre tout-petit commencera probablement à se mettre debout. Il peut aussi se mettre à marcher ! Certaines de ces étapes de développement typiques peuvent modifier un peu l’heure du coucher. Par exemple, après avoir couché votre tout-petit à l’heure du coucher, il peut immédiatement se lever et vous appeler. Si cela se produit, allez-y et rallongez-le les premières fois en lui disant à chaque fois la même chose, par exemple : « c’est la nuit, je t’aime. » Si il continue à le faire après les premières fois, allez-y et laissez-le découvrir lui-même. Assurez-vous, cependant, qu’il sache comment se remettre assis tout seul. Certains petits ne savent pas comment redescendre une fois qu’ils se sont relevés. S’il ne sait pas comment faire, entraînez-vous avec lui pendant la journée, en gardant votre routine du coucher cohérente.

DURÉE DU SOMMEIL

 

Les bébés d’environ 6 mois dorment en moyenne 14 à 15 heures par période de 24 heures (siestes comprises). Il existe cependant une grande variabilité dans le sommeil du nourrisson. Si vous pensez que votre bébé dort trop et qu’il est assez somnolent pendant la journée malgré un sommeil prolongé, vous pouvez en parler à des spécialistes du sommeil ou de la santé. De même, si vous pouvez dire que votre tout-petit ne dort pas assez ou a une mauvaise qualité de sommeil (par exemple, il se réveille fréquemment ou ne fait que des siestes de 30 min), vous pouvez nous contacter pour un appel téléphonique gratuit.

 

RÉVEILS NOCTURNES

 

Tous les bébés se réveillent naturellement pendant la nuit un grand nombre de fois et c’est le cas également des adultes. Tout comme les nourrissons plus jeunes, certains bébés plus âgés se réveillent pendant la nuit puis se rendorment seuls, sans pleurer et alerter les adultes qui s’occupent d’eux. D’autres bébés se réveillent naturellement pendant la nuit puis pleurent parce qu’ils ont besoin d’aide pour se rendormir. Penser à la façon dont votre tout-petit s’endort à l’heure du coucher vous aidera à éviter ses réveils nocturnes. Par exemple, si votre tout-petit utilise toujours une tétine à l’heure du coucher pour s’endormir, puis pleure pendant la nuit alors qu’il ne peut pas se rendormir sans elle, vous pouvez faire l’une des deux choses suivantes :                                                                                                                                                                                                                        .

  • Votre première option est de le sevrer de sa tétine au coucher. C’est celle que nous vous recommandons fortement. Pensez néanmoins à faire vérifier les freins restrictifs de votre enfant et a effectuer une rééducation appropriée en parallèle. Si cela vous semble insurmontable, n’hésitez pas à nous demander un accompagnement spécifique.
  • Votre deuxième option est de l’aider à apprendre à se procurer sa tétine tout seul pendant la nuit. Placez plusieurs tétines dans un coin du berceau. Aidez-le à s’entraîner à en prendre une et à le mettre dans sa bouche au moment du coucher et pendant la nuit lorsqu’il se réveille. Il finira par s’en procurer tout seul. Nous ne recommandons pas cette approche, car cela provoque magré tout un réveil conscient à votre enfant et peut mettre en œuvre d’autres réveils et demandes de sa part la nuit, ainsi qu’une expérience de sommeil négative.

Sachez également que les bébés n’ont généralement plus le besoin physiologique d’être nourris pendant la nuit une fois qu’ils ont environ 6 mois et dépassé les 6 kg, à moins qu’il n’y ait un problème d’alimentation ou de croissance important. Si votre nourrisson plus âgé a encore besoin d’être nourri pour se rendormir après un réveil nocturne naturel, assurez-vous de déplacer l’alimentation au début de sa routine du coucher ou avant la routine et en dehors de la chambre. Cela aidera à briser l’association entre l’alimentation et l’endormissement. Jusqu’à ce qu’il sache comment s’endormir seul à l’heure du coucher. Réagissez calmement et régulièrement aux réveils nocturnes pour vous aider, vous et votre famille, à vous rendormir le plus rapidement possible.

 

sommeil-bebe-7-mois-reveil-nocturne

 

Les siestes, élément très important pour que votre bébé fasse ses nuits ! 

 

Entre 6 et 8 mois, votre bébé peut encore être sur l’un des deux horaires de sieste :

  • Certains bébés faisant plusieurs siestes plus courtes par jour, chacune commençant environ 2 heures après leur dernier réveil
  • D’autres bébés faisant deux siestes régulières.

À 9 mois, la plupart des bébés font régulièrement deux siestes par jour. La première sieste est généralement vers 9h00 ou 9h30 et la seconde à 13h30 ou 14h00. Tout comme quand votre bébé était plus jeune, essayez de bien respecter ses temps d’éveil entre chaque sieste et avant le coucher du soir.  Si il fait la sieste tard dans la journée, et n’a pas au moins 2h30 d’éveil avant son coucher à 9 mois, il peut lui être difficile de s’endormir pour sa nuit.

Une autre chose que vous pouvez faire pour aider votre bébé à faire la sieste ?  Mettre en place une mini-routine de sieste. Faites en sorte que la routine soit similaire à sa routine du coucher, mais plus courte. Essayez aussi de le coucher éveillé pour la sieste. S’il doit encore travailler sur cette compétence à l’heure du coucher, commencez par là. Lorsque vous travaillez à l’accompagner au sommeil de façon autonome à l’heure de la sieste, n’hésitez pas à travailler sur une sieste à la fois. De cette façon, si il a du mal à s’endormir pour une sieste, il peut toujours s’endormir facilement pour la seconde. Enfin, dans la mesure du possible, faites faire une sieste à votre tout-petit où il dort généralement la nuit.

 

sieste-bebe-dormir-bien

 

FAMILLE & ENVIRONNEMENT

N’oubliez pas que même si votre bébé grandit, il ne doit pas avoir quoi que ce soit d’autre que son doudou dans son berceau avec lui lorsqu’il dort. Cela signifie que vous devez vous assurer de retirer tous les jouets ou couvertures du berceau. De plus, votre bébé est probablement assez vieux à ce stade pour se retourner tout seul. Continuez à le mettre sur le dos au début de la nuit quand il s’endort, mais s’il se retourne pendant le sommeil, il n’y a rien à faire. Pendant la journée, aidez-le à s’entraîner à se rouler sur le ventre puis à se remettre sur le dos. Assurez-vous de retirer tous les mobiles ou autres objets suspendus au-dessus du lit au cas où il pourrait saisir et tirer ces objets.

Il se peut que vous ayez besoin d’un petit coup de pouce, voire d’un accompagnement plus complet afin de re.partir sur de bonne base de sommeil avec votre enfant. C’est pourquoi Fée Dodo propose des accompagnements sommeil bébé de 3 à 18 mois. Et comme toutes les situations sont différentes et que le dialogue est primordial dans ce genre d’accompagnement, nous vous proposons un premier rendez-vous téléphonique gratuit. Si vous hésitez à sauter le pas et que vous lisez ces lignes, c’est que vous avez quelques problèmes pour endormir votre enfant. Comme nous l’avons vu, le sommeil est primordial pour votre enfant. C’est pourquoi, je ne peux que vous conseiller de vous informer au maximum. Vous pouvez également consulter les avis de nos clients, peut-être que vous y trouverez des ressemblances avec votre situation actuelle.

comment-endormir-bebe-facilement