Enter your keyword

Difficulté maternelle, trouble du sommeil bébé : Qui consulter ?

Difficulté maternelle, trouble du sommeil bébé : Qui consulter ?

Difficulté maternelle, trouble du sommeil bébé : Qui consulter ?

La période postnatale, après la naissance d’un enfant, est une période de transition, de vulnérabilité pour la maman, qu’il est important de protéger. Difficulté maternelle, trouble du sommeil bébé : Qui consulter ?

En dehors du corps qui peut être souffrant ou fatigué suite à l’accouchement, le vécu psychologique de la maman avec la chute d’hormones, la nouvelle adaptation à un corps différent et à un ventre vide, peut être un moment délicat à vivre pour elle, et par ricochet, pour la nouvelle famille.

Pour certaines femmes, le sentiment de compétences peut être malmené par des réflexions de la part du personnel médical ou de l’entourage. Des mots qui semblent anodins mais qui peuvent heurter la confiance en elles des nouvelles mamans. De plus, cette confiance est aussi altérée quand les remarques ou conseils extérieurs sont totalement contradictoires. Elles peuvent ne plus savoir quelle voie choisir, de peur de mal faire, quand chaque choix fait, leur semble discutable. Le fait d’être prises en charge à la maternité peut rassurer certaines femmes, mais aussi leur donner l’impression qu’elles n’arriveront pas à tout mener de front sans cette aide extérieure.

Difficulté maternelle, trouble du sommeil bébé : Qui consulter ?

S’occuper d’un nouveau-né demande beaucoup de temps et d’énergie… C’est une sollicitation qui semble permanente et infinie ! L’entrée dans le rôle de la “maternité” peut apparaître comme un espace où la femme n’a plus de place pour elle-même. Elle s’efface totalement au profit du bien-être de son enfant, et cela peut parfois être ressenti comme une prison, un enfermement, une aliénation. Sachez que que cela peut arriver et que les choses vont se mettre en place et évoluer au fil du temps! Ces sentiments font aussi partie du devenir mère (et père !). Le ou la partenaire peut aussi évidemment être impacté psychologiquement par cette naissance. Dans cette nouvelle configuration familiale, il est primordial d’avoir conscience des difficultés et des limites de chacun. Cela permettra de les respecter et de les accompagner avec bienveillance, et si besoin, de faire appel à une aide extérieure.

  1. Les PMI
  2. Les associations
  3. Les aides à domicile
  4. Les aides à la difficulté maternelle
  5. Les doulas
  6. Les consultantes en lactation
  7. Trouble du sommeil bébé : Les Consultantes en sommeil
  8. Monitrice de portage
  9. Médecins généralistes et pédiatres
  10. Ostéopathes et chiropracteurs
  11. Sages-femmes
  12. Les professionnels de la périnatalité/aide à la parentalité/ parentalité positive

Il est important d’accepter de se faire aider lorsque nous sommes débordés ou submergés. Vous pouvez aussi ressentir le besoin de vous faire aider lorsque vous êtes en quête de connaissances, de ménagement, de second souffle… Ce n’est pas une marque de faiblesse mais bien une forme de sagesse ! Sachez reconnaître ou prévenir de ses forces et de ses limites. Biologiquement, nous sommes conçus pour vivre en tribu et en communauté. Le relais et le lien avec la famille élargie se faisaient bien plus facilement à l’époque qu’aujourd’hui. L’isolement des nouvelles mères (notamment quand le ou la partenaire a repris le travail) n’en est que plus douloureux et préjudiciable de nos jours.

Pour aider à traverser ce moment intense émotionnellement et physiquement, pour que les nouveaux parents puissent s’adapter aux changements considérables qui surviennent dans leur vie avec l’arrivée d’un enfant, il existe des solutions. Fée Dodo vous a fait un petit tour d’horizon, à chaque couple de trouver celles qui lui correspondent.

1. Les PMI

Les centres de Protection Maternelle et Infantile proposent dans chaque département des consultations médicales et des pesées pour les bébés. Ces consultations permettent de vérifier la prise de poids de l’enfant durant les premières semaines, et un suivi jusqu’à 6 ans. Cela permet d’avoir des interlocuteurs en cas de questionnements sur le bon développement de l’enfant, d’avoir un avis sur la bonne mise en place de l’allaitement. Ces professionnels sont souvent très bien formés, informés et “à jour” sur les connaissances actuelles en allaitement, en besoins de l’enfant, en besoin d’accompagnement physique et psychologique. Bien sûr cela varie d’une PMI à une autre, et il s’agit toujours de qualités de personnes et de personnels. Sachez tout de même que les PMI sont aussi le relais premier des associations existantes en local, des aides possibles financières et physiques.

2. Les associations

Les associations de parents et les associations d’allaitement peuvent permettre aux nouveaux parents de rencontrer d’autres couples vivant les mêmes problématiques et interrogations qu’eux, de les rassurer sur ce qu’ils vivent et  sur la légitimité de passer par toutes ces étapes. Vous pouvez trouver dans votre région des associations qui permettent du lien social en ligne ou en présentiel, ce qui permet de rompre l’isolement parfois subi des premiers mois.

3. Les aides à domicile

En ce qui concerne les aides à domicile, vous pouvez faire appel à des associations comme ADF (Aide à Domicile à la Famille). Elles permettent parfois une prise en charge partielle ou totale en fonction des revenus. Cela peut prendre différentes formes : aide au ménage, garde des enfants plus âgés, etc.
Les TISF (Technicien.ne de l’intervention sociale et familiale) sont habilité.es à s’occuper des enfants, à faire un peu de ménage ou quelques courses afin de soulager la nouvelle maman.

4. Les aides à la difficulté maternelle

En cas de dépression post-partum (DDP) ou de difficulté maternelle, il est possible de se faire accompagner par des associations comme Maman Blues. Elle offre une écoute attentive et réoriente vers des professionnels qualifiés pour une prise en charge spécifique. Il n’y a pas de honte à connaître une période de fragilité suite à l’accouchement, cela arrive chez beaucoup de femmes (plus d’1 femme sur 10). Avec un bon accompagnement et des professionnels formés, des solutions existent pour aller mieux et dépasser cette épreuve.

5. Les doulas

Vous pouvez également faire appel à une doula (ou accompagnante périnatale) qui pourra vous suivre. Que ce soit selon les besoins pendant la grossesse, l’accouchement et/ou la période postnatale. C’est une oreille attentive à vos problématiques, qui vous offrira accueil des émotions, soutien moral, informations objectives pour vous aider à trouver vos propres solutions et faire vos choix en toute conscience. Elle se déplace à votre domicile et accompagne le couple parental dans tous les changements qu’il traverse. Et cela avec empathie et bienveillance !

6. Les consultantes en lactation

Véritables professionnelles spécialistes de l’allaitement, les consultantes en lactation vous accompagnent dans les difficultés rencontrées. Que ce soit durant la mise en place de l’allaitement et la poursuite. Il est très courant de rencontrer des difficultés les premières semaines d’allaitement et faire appel à une consultante en lactation pour déterminer les causes de ce problème et trouver des solutions est une démarche nécessaire si vous souhaitez allaiter en toute sérénité. Les conseils contradictoires venant parfois de personnes mal informées peuvent être un vrai frein à votre allaitement. Il est nécessaire de se tourner vers des personnes qualifiées pour vous accompagner sur ce chemin.

7. Les consultantes en sommeil

Trouble du sommeil du bébé : qui consulter ?

Les consultantes en sommeil sont là pour vous accompagner à comprendre le fonctionnement du sommeil de votre enfant et à mettre en place des conditions de sommeil optimales afin que toute votre famille dorme de manière sereine. Le manque d’informations en France est terrible en ce qui concerne le sommeil ! La plupart des spécialistes vous diront soit de laisser pleurer votre enfant seul, soit d’attendre que cela passe… Les dettes de sommeil observées chez les bébés et les enfants ces dernières années sont alarmantes, et la torture physique et psychologique due au manque de sommeil vécu par les parents créent des tensions importantes dans les couples et les relations avec les enfants. Il y a d’autres solutions, et le sommeil de votre enfant devrait être une priorité, au même titre que sa bonne alimentation.  C’est une question de santé publique et c’est la vocation première de Fée Dodo de vous accompagner sur ce chemin.

Le sommeil du nouveau-né

8. Les monitrices de portage

Pour apprendre à porter votre bébé, il est vivement conseillé de faire appel à un ou une moniteur(trice) de portage. Suivre des tutos sur internet ne vous donnera pas les bases suffisantes à la sécurité de votre enfant ni les bases de compréhension pour effectuer un portage optimal, car vous n’aurez pas le regard du formateur qui corrige la position du bébé et vous explique les écueils à éviter. Investir dans un atelier de portage est une valeur sûre pour ne pas laisser son moyen de portage au placard, de peur de mal l’utiliser.

9. Les médecins généralistes et pédiatres

N’hésitez pas en cas de difficulté maternelle, de reprise de travail précoce ou d’allaitement long à se mettre en place, à parler de vos problématiques à votre médecin traitant ou à votre pédiatre, afin que vous puissiez voir ensemble quelles possibilités pourraient être mises en place pour vous accompagner (arrêt maladie, suivi psychologique, aide à domicile etc…).

10. Les ostéopathes et chiropracteurs

Il est conseillé suite à la naissance qui peut être parfois un ébranlement pour le corps, autant pour la maman que pour le bébé, de consulter un ostéopathe ou un chiropracteur qui pourra délier les tensions accumulées durant la grossesse ou l’accouchement. Après le bouleversement de la naissance, pouvoir se ré-approprier son corps permet de repartir du bon pied.

11. Les sages-femmes

Les sages-femmes accompagnent les femmes  (en plus de la grossesse) en post-partum. Cela inclut les suites de couche, la rééducation périnéale et le suivi gynécologique. Elles permettent une forme de continuité à travers l’accompagnement de la grossesse et du postnatal. Les sages-femmes sont des interlocutrices privilégiées des nouvelles accouchées en terme de santé. Elles sont habilitées à suivre toutes les grossesses et les femmes en bonne santé, et redirigent si besoin vers un.e gynécologue en cas de pathologie.

12. Les professionnels de la périnatalité/aide à la parentalité/ parentalité positive

Dans le domaine de la parentalité, vous trouverez un grand nombre de consultants et d’associations. Ces derniers vous accompagneront vers une parentalité consciente, créative et épanouissante. Fée Dodo va bientôt en recommander sur son site internet www.feedodo.fr

Les neurosciences permettent aujourd’hui de comprendre le fonctionnement et le développement du cerveau des enfants. Ainsi nous pouvons les accompagner au mieux à travers une éducation respectueuse et à l’écoute de leurs besoins. Renseignez-vous sur les possibilités d’accompagnement à proximité : Ateliers Faber et Mazlish, ateliers Filliozat, ateliers Dumonteil-Kremer (Parentalité créative) …

Pour résumer :

Prendre soin de soi, de sa santé physique et psychique est primordial. Demander de l’aide ne fera pas de vous une mauvaise mère ou un mauvais père, bien au contraire.

La transmission des savoirs et savoir-faire concernant les enfants, ne se fait malheureusement plus à travers la tribu et les sages. Ces connaissances ont été perdues, et ne sont plus divulguées dans l’éducation de chacun. Nous grandissons à distance des uns et des autres, sur des mêmes classes d’âge, sans co-apprentissage. Le vécu, l’observation des aînés avec les tout-petits, n’est plus notre quotidien depuis plusieurs générations.

Il est normal de se sentir démuni. Vous faire accompagner par de nombreux professionnels spécialisés peut vous rendre la parentalité épanouissante, sereine et créative. Un parent attentif est un parent préparé, apte à dire « j’ai besoin d’aide » quand cela lui est nécessaire.

Le sommeil de toute la famille est primordial ! Les consultantes en sommeil permettent d’accompagner les parents vers des nuits et des siestes plus réparatrices. Ainsi vous trouverez un équilibre de vie familiale plus serein.

Trouble du sommeil de bébé : Qui consulter ?

La Fée Dodo est à votre écoute pour vous conseiller avec bienveillance. Vous pouvez bénéficier d’un RDV de 15 min gratuit par téléphone en réservant sur www.feedodo.fr.