Enter your keyword

Le rituel du coucher

Le rituel du coucher

Le rituel du coucher

Le rituel du coucher, que ce soit pour la sieste ou pour la nuit, est un moment déterminant pour assurer un sommeil serein et reposant à votre enfant.

C’est pour cela que nous vous conseillons d’établir un rituel du coucher qui sera toujours le même pour accompagner votre tout-petit vers le sommeil. Ce rituel peut prendre différentes formes, il peut varier d’une famille à l’autre, d’un enfant à l’autre. L’important est surtout qu’il soit toujours le même, prévisible et rassurant. Mais aussi qu’il permette de faire prendre conscience à votre enfant qu’il va bientôt aller dormir. Le rituel du coucher doit le sécuriser, lui donne des repères qui lui permettront de s’abandonner au repos en toute confiance.

  1. Un coucher rassurant, dans un lieu sécuritaire
  2. Idées pour un rituel du coucher serein le soir
  3. Un rituel du coucher qui évolue avec l’âge
  4. Un rituel différent et plus court pour la sieste
  5. L’importance d’un moment partagé ensemble
  6. Trouver son propre rituel
1. Un coucher rassurant, dans un lieu sécuritaire

Il est important de faire du coucher un moment de complicité, de partage, de réassurance. Il est préférable d’éviter d’y intégrer des jeux excitants comme les chatouilles par exemple. En revanche, la joie, les rires, et le plaisir doivent pouvoir en faire partie. Le sommeil est quelque chose de tellement agréable, il est normal de s’y préparer avec bonheur et douceur !

La chambre de votre enfant doit représenter un lieu de quiétude pour lui. Pour dormir longuement et paisiblement, la chambre doit être un lieu qui lui appartienne, un lieu idéal.
Nous n’en avons pas forcément conscience, mais nous-mêmes, adultes, avons besoin et mis en place un rituel du coucher avant d’aller dormir. Des gestes et actions répétés, toujours les mêmes, qui nous permettent de bien nous préparer pour la nuit à venir. Pour les enfants, le besoin est le même !

Mon conseil de pro pour le rituel du coucher :

Afin de favoriser le sommeil et la production de mélatonine indispensable à un bon endormissement, il est vivement conseillé de ne pas exposer votre enfant à un écran, que ce soit une télévision, un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable. La lumière bleue diffusée par l’écran a un impact négatif sur le sommeil du bébé, et de l’adulte également.

Les écrans et le sommeil

2. Idées pour un rituel du coucher serein le soir

Pour le rituel du soir, nous vous conseillons de ne pas excéder une durée de 30 minutes, et de le faire durer au minimum 20 minutes.

Un rituel du coucher du soir peut se composer de :
  • Un bain, moment relaxant et délassant, qui permet de relâcher les tensions accumulées dans la journée. Il n’est pas forcément nécessaire de laver votre enfant tous les jours avec du savon, le bain peut consister uniquement dans le fait d’être immergé dans l’eau. Lorsque l’enfant grandit, ce bain peut se faire avant le repas, et être remplacé par une histoire.
  • Mettre en pyjama l’enfant (ou le laisser le faire quand il est en âge de le faire), l’emmailloter pour les plus petits (jusqu’à 3 mois).
  • Lui proposer un biberon ou une tétée sans le laisser s’endormir.
  • Lui chanter une berceuse ou lui lire un livre.
  • Faire un câlin en chantant et en fermant les volets.
Mon conseil de pro pour le rituel du coucher du soir :

Nous vous déconseillons de masser votre bébé le soir, cela peut-est trop fatigant et stimulant pour lui. Préférez plutôt les massages au réveil d’une sieste par exemple, tout le monde en profitera davantage.

3. Un rituel du coucher qui évolue avec l’âge

Pour les enfants plus grands, le rituel du coucher peut évoluer :
  • Ranger les jouets si cela n’est pas déjà fait, pour permettre à la pièce d’être la plus accueillante possible pour favoriser l’endormissement et ne pas stimuler la curiosité. Maria Montessori rappelle l’importance d’un environnement de sommeil sobre et dénué de stimulus.
  • Pour le livre, vous pouvez réaliser votre propre histoire qui décrit en détails le rituel du soir, étapes par étapes. Vous n’avez pas besoin de grands talents de dessinateur, cela peut être fait avec la complicité de votre enfant ! Cela lui permettra d’associer des images connues à ce rituel et d’y prendre du plaisir.
  • Regarder des photos de papa et maman ou de l’enfant quand il était bébé et les commenter.
  • Se laver les dents.
  • Parler de sa journée avec papa et maman, pouvoir dire ce qu’on a aimé, ce qui nous a chagriné durant cette journée, mettre des mots sur les émotions vécues.
  • Dire bonne nuit à toutes les personnes de la famille, aux peluches, aux jouets, au jour qui s’en va, permet de clôturer la journée dans l’esprit de l’enfant.
  • Coucher ses poupées et ainsi créer un mimétisme qui permet à l’enfant d’intégrer ce qui se passe pour lui, et de le sécuriser.

Une fois votre rituel du coucher terminé, vous pouvez déposer votre enfant dans son lit, réveillé, avec son doudou, compagnon de passage vers le monde des rêves, lui souhaiter bonne nuit, éteindre la lumière, et sortir de la chambre.

4. Un rituel différent et plus court pour la sieste

Il est préférable d’instaurer un rituel différent entre la sieste et le soir, afin que votre enfant fasse la différence entre ces deux moments. En ce qui concerne le rituel de la sieste, il doit être plus succinct que celui du soir, quelques minutes suffisent.

Il peut se composer de :
  • un changement de couche, ou un petit pipi aux toilettes pour les enfants continents,
  • une histoire relativement courte lue ensemble ou une petite chanson fredonnée doucement pour s’apaiser,
  • fermer les volets en chantant.
Mon conseil de pro pour le rituel du coucher lors de la sieste :

Le même rituel doit être fait à chaque sieste pour être un repère constant pour l’enfant, et ne pas varier d’un jour à l’autre. Rappelez-vous que cela sécurise votre enfant. Tout est comme d’habitude, il n’a pas à s’inquiéter, il peut se diriger en toute sécurité vers le sommeil, vous veillez sur lui en dehors de sa chambre.

5. L’importance d’un moment partagé ensemble

Les différentes propositions de rituels ci-dessus sont l’occasion de passer un moment tendre avec le parent, un véritable moment de qualité de présence.

Après une journée séparés ou bien occupée, retrouver son enfant dans cet espace de pré-sommeil est important pour la relation, pour prendre le temps d’accueillir ce qui se vit pour l’enfant au quotidien, de l’accompagner dans ses questionnements, angoisses et émotions. Je vous invite à être pleinement présent à votre enfant durant ce temps privilégié, d’être pleinement là, dans l’instant, pour lui.

Même si votre esprit souhaiterait vous rediriger vers la liste de course, le ménage qu’il reste à faire, le linge à sortir de la machine, la remémoration d’une situation au travail, d’un mail à envoyer en urgence ou d’une discussion dans le couple. Plus vous pourrez prendre ce temps de complète disponibilité, chaque soir, plus vous vous assurerez que votre enfant pourra se diriger serein vers son monde intérieur.

Évidemment, c’est aussi le moment de faire le plein de câlins et de mots doux, pour remplir le réservoir affectif de chacun et permettre, en toute légèreté et joie, ce temps de séparation et de retour vers soi-même, qu’est la nuit.

Mon conseil de pro :

L’enfant a besoin de ce temps qui lui est entièrement consacré, de cette nourriture affective, de cet espace d’écoute et de tendresse qui sont indispensables à son bon développement. Plus il sera rassuré affectivement, plus il saura qu’il peut compter sur ses parents et qu’il est aimé, plus il sera en capacité de puiser dans ses ressources personnelles pour petit à petit, affronter les perturbations et frustrations de la vie. Rejoindre le pays des rêves, en parler ensemble et en faire un lieu de sécurité et d’amour, l’aidera à construire sa propre sérénité par rapport au fait de dormir et de lâcher prise pour se laisser aller au sommeil.

6. Trouvez son propre rituel du coucher

A vous de vous approprier ces outils et ces pistes pour faire de ce rituel un moment spécifiquement adapté à votre enfant et à votre famille.
C’est vraiment la régularité et la prévisibilité de ces rituels qui offrira à votre enfant la confiance et l’apaisement nécessaires pour s’abandonner au sommeil et passer de bonnes nuits reposantes et fondamentales à son développement. Les enfants aiment la routine et les habitudes, qui sont des points de repère rassurants pour eux, et le rituel du coucher en fait partie.

Besoin d’aide ?

Si malgré la mise en place de ce rituel, vous rencontrez des difficultés à propos du sommeil de votre bébé, n’hésitez pas à faire appel à la Fée Dodo, la Fée du sommeil, pour solutionner avec amour et bienveillance ces problématiques et permettre à tous de retrouver un temps de repos suffisant et répondant aux besoins physiologiques de toute la famille.

Je suis disponible pour des consultations et des forfaits de résolution des problématiques en place.

Je vous fais bénéficier de 15 minutes d’évaluation gratuite du sommeil de votre bébé ou de votre enfant en réservant sur ici