Enter your keyword

Changement d’heure – Hiver 2021

Changement d’heure – Hiver 2021

Changement d’heure – Hiver 2021

En cas de trouble du sommeil bébé, qui consulter ? Avant d’en arriver là, voyons quelques méthodes pour aider votre bébé ou enfant à passer le cap du changement d’heure sans chambouler ses nuits !

Changement d’heure et trouble du sommeil bébé sont souvent liés

Ce dimanche 31 octobre, à 3h du matin, il faudra reculer nos montres et horloges d’une heure : il sera donc 2h. Mais comment gérer le passage à l’heure d’hiver avec nos enfants ?

Pour les plus grands, n’hésitez pas à les impliquer dans le changement manuel de l’heure de vos horloges. L’occasion de les préparer psychologiquement, de les conscientiser et de leur donner quelques explications à ce sujet !

Vous avez un bébé ? Pas de panique ! Pour éviter que le passage à l’heure d’hiver soit synonyme de problèmes d’endormissement, de réveils nocturnes ou encore de fatigue provoquant des crises en journée, il s’agit de réguler en douceur l’horloge interne de votre tout-petit. Suivez le guide !

 

changement-dheure-trouble-du-sommeil-bebe-qui-consulter

Passez le cap avec votre bébé !

Admettons que votre bébé de 12 mois soit habituellement couché à 19h30 et se réveille le matin vers 7h. Il fait également chaque jour deux siestes, l’une de 9h à 11h, l’autre de 13h30 à 15h30. Après le changement d’heure, lorsque vos horloges indiqueront 19h30, il sera en réalité 20h30 pour son horloge circadienne.

Solution 1 : rester calqué sur l’heure d’été !

La méthode la plus douce pour passer à l’heure d’hiver avec votre bébé ? Ne rien changer et rester tout simplement sur l’heure d’été. Cela permettra à votre enfant d’être bien en lien avec le cycle biologique jour/nuit.

Dès que le passage à la nouvelle heure est acté, couchez-le à 18h30 (19h30 de l’heure d’été). Il se réveillera, comme d’habitude, à 6h (7h de l’heure d’été). Proposez-lui une première sieste de 8h à 10h, et une autre de 12h30 à 14h30.

Si vous en avez la possibilité, passez tout l’hiver de cette manière.

Solution 2 : anticiper pour faire passer bébé à l’heure d’hiver !

Vous avez besoin que bébé suive le nouveau rythme ? Retardez progressivement tous ses couchers (et levers !) de 15 minutes en 15 minutes à partir du jeudi 28 octobre.

  • Jeudi 28 octobre : Coucher : 19h45 – matin : 7h15 – Sieste 1 : 9h15-11h15 – Sieste 2 : 13h45-15h45.
  • Vendredi 29 octobre : Coucher : 20h – matin : 7h30 – Sieste 1 : 9h30-11h30 – Sieste 2 : 14h-16h.
  • Samedi 30 octobre : Coucher : 20h15 – matin : 7h45 – Sieste 1 : 9h45-11h45 – Sieste 2 : 14h15-16h15.

Dans la nuit de samedi à dimanche s’effectue le passage à l’heure d’hiver. En décalant encore de 15 minutes son coucher du dimanche, vous aurez : Coucher 19h30 (20h30 de l’ancienne l’heure) – matin : 7h – Sieste 1 : 9h-11h – Sieste 2 : 13h30-15h30.

Petite astuce de la Fée Dodo : si votre enfant est facilement « adaptable », vous pouvez procéder de la même façon sur deux jours (à partir du samedi 30 octobre) en décalant le coucher de 30 minutes.

changement-dheure-trouble-du-sommeil-bebe-qui-consulter Trouble du sommeil bébé : ne soyez plus seul face au problème,
découvrez le témoignage de nos clients.

Changement d’heure : comment prolonger le temps de sommeil de bébé s’il se réveille trop tôt ?

Lorsque vous décalez progressivement le coucher, le temps de sommeil de bébé doit impérativement être respecté, que ce soit pour la nuit ou pour les siestes : son heure de lever doit elle aussi être retardée, et ce même si bébé est réveillé.

Pour éviter de vous retrouver avec un enfant en dette de sommeil, le rituel de lever est véritablement l’atout gagnant :

  • Bébé a pour habitude d’être levé à une certaine heure : il va probablement se réveiller trop tôt par rapport à ses besoins en termes de temps de sommeil. Dans ce cas, si vous désirez l’accompagner jusqu’à l’heure de lever idéale, entrez discrètement dans la chambre, laissez-le bien dans son lit et maintenez l’obscurité. C’est très important pour une bonne régulation de la sécrétion de mélatonine.
  • Lorsque l’heure du lever est arrivée, ressortez de la chambre et entrez à nouveau. Faites-le cette fois bien différemment. Signifiez-lui qu’il est maintenant temps de se réveiller : dirigez-vous d’abord vers les rideaux, faites entrer la lumière et parlez-lui d’une voix enjouée : « Bonjour mon chéri, bravo, le temps de repos est terminé ! ».
  • Dirigez-vous ensuite vers son lit, et seulement si bébé est calme, levez-le.
  • Si ce n’est pas le cas, laissez-le dans son lit et accompagnez-le vers l’apaisement en lui parlant toujours joyeusement : « Tout va bien, c’est papa/maman. Tu peux arrêter de pleurer. J’attends que tu te calmes un peu ! ». Quand vous voyez un indice de redescente, sortez-le du lit. Vous éviterez ainsi de créer dans son cerveau un lien de cause à effet : « Je pleure, donc je suis sorti du lit ».

En cas de trouble du sommeil bébé, qui consulter ? 

Vous pouvez retrouver tous nos conseils pour rallonger les nuits et les siestes dans les replays de nos conférences à 30 euros modules 1 et 2 ! Rendez-vous dans notre rubrique VOD/Conférences.

Si malgré ces conseils, vous rencontrez des difficultés avec le sommeil de votre enfant, n’hésitez pas à consulter un professionnel tel que Caroline et ses Fées Dodo.